Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour rester en contact !

Graines de voyages à découvrir

mercredi 1 mars 2017

Le 1er Mars : journée du compliment !

Aujourd'hui, 1er Mars, c'est la journée mondiale du compliment créée en 2003 aux Pays Bas.

Le principe de cette journée est simple : l'être humain a besoin de reconnaissance, d'être mis en valeur pour se sentir bien.

L'art de complimenter les enfants

Alors voici quelques pistes de formulation des compliments envers les enfants pour éviter :
« C’est beau - C’est bien - Tu es gentil – C’est joli »

Plutôt que de faire des affirmations et de mettre en avant son avis, questionner l’expérience et le ressenti de l’enfant :

Préférez une description à une étiquette : Cette dernière confine l’enfant dans une image figée.
Eviter les jugements personnels : «  tu es sage, c’est bien … »

Observez oralement ses réalisations et exprimez votre ressenti :
Je suis heureux de te voir faire ceci
Je suis épaté par la manière dont tu fais çà...
Merci de m’avoir aidé à…
Ça rend les matins/ repas/ sorties plus agréables quand tu… et je t’en remercie
J’apprécie vraiment quand tu…

Renforcez l’estime de soi  - l’aider à reconnaitre ses émotions :
Le fait de rappeler les réussites passées dans la vie d’un enfant renforce sa croyance en lui-même.
Valoriser le travail, le chemin, les efforts plutôt que les résultats seuls

Par le questionnement, l'amener à être fier de lui-même en se connectant à l'émotion qu'il ressent au moment :
Comment te sens-tu à cet instant ?
Comment tu le trouves ton dessin/ ton histoire… ?
Tu as l’air tellement content d’avoir fait ça
Je pense que ça te rend heureux de faire ça

 
En étant vigilant à la formulation, l’aider à prendre conscience de sa propre expérience :
Tu peux être fier de toi (Et non « Je suis fier de toi » )
Tu as continué, même quand c’était dur

En résumé :  notre rôle d’éducateur est d'être facilitateur de réussite en permettant à l'enfant d'être valorisé et donc de prendre conscience de sa propre valeur.
C'est important d’aider un enfant à prendre conscience de sa valeur seul et de ne pas être dépendant de l'adulte pour savoir si ce qu'il a fait est bien.


Voici en quelques mots une façon d’aborder les compliments d’une autre façon mais nous vous invitons à découvrir nos articles préférés sur ce sujet :
http://papapositive.fr/3-regles-pour-complimenter-efficacement-un-enfant/
http://apprendreaeduquer.fr/30-propositions-encourager-plutot-complimenter/
https://happynaiss.com/2017/01/19/les-compliments-ce-nest-pas-que-du-positif/
http://education-bienveillante.fr/tag/compliments/

 
L'art de recevoir des compliments en tant qu'adultes !


 

S'il est important de valoriser les enfants par le biais de compliments  adaptés,  il est tout aussi important en tant qu'adulte de savoir les recevoir.
Nous avons souvent tendance à  rejeter le compliment, à le minimiser.
C'est assez frustrant pour la personne qui complimente.

Pourquoi rejetons nous un compliment?
- par modestie ?
"Ce n'est rien!", "tout le monde peut le faire"....
Si nous avons besoin de nous comparer à l'autre c'est que la barre de  modestie est trop haute.
Soyez fier de ce que vous accomplissez, réussissez,  et en plus si quelqu'un  le remarque et vous en félicite , savourez !

- par méfiance? 
"Cette personne qui me témoigne de l'intérêt a certainement quelque chose à  me demander!" 
Et bien détrompez vous, les personnes sont souvent plus sincères qu'on ne le pense.
Mais en restant froid au compliment, voir en adoptant un comportement ironique ou hostile, vous rejetez l'autre qui ne saura plus comment se comporter avec vous.
Le risque est d'instaurer des relations artificielles sans même  vous en rendre compte!

- vous renvoyez systématiquement  un compliment?
Vous vous sentez redevable, pensant inconsciemment  que la personne qui vous fait un compliment à plus de mérite que vous?
Vous minimiser votre valeur  et maximiser  celle de l'autre? Vous ne vivez donc pas des relations authentiques. 
Être gêné quand on reçoit un compliment est souvent lié  à l'estime qu'on a de nous même.
Quelqu'un  qui a une faible estime de soi ne prendra pas  au sérieux le compliment qu'il reçoit et pensera  qu'on se moque de lui.
Au contraire, quelqu'un qui a une bonne estime de lui même n'attendra  pas le compliment  pour connaître  sa valeur.
Il aura conscience  de ses compétences et n'aura pas  de souci à recevoir un compliment.

Accepter  un compliment  n'est pas une chose  aisée dans notre société car sous prétexte de politesse aussi, nous les minimisons.
Je pense que cela dépend  de notre éducation, comment  nos proches nous ont valorisé ou pas pendant notre enfance.
Pour accepter un compliment,  faire confiance  à  l'autre  nécessite  une bonne estime de soi et cela se travaille,  mais ça, ce sera l'objet d'un autre article.

En attendant, complimenter gaiement et savourez les compliments  que vous recevrez ♡



N'hésitez pas à nous contacter et à partager vos idées !