Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour rester en contact !

Graines de voyages à découvrir

vendredi 17 février 2017

Ode à la paternité



Les papas, vu par les papas !
Selon l'étude "Etre père aujourd'hui" (réalisée auprès de 11 000 pères en Juin 2016 publiée par le réseau national des Observatoires des Familles), les papas d'aujourd'hui souhaitent majoritairement vivre une paternité différente de celle qu'ils ont vécue enfants.


Ils souhaitent être plus proche de leurs enfants et être davantage dans l'échange que dans l'exercice d'une autorité.
Ils perçoivent l'exercice de la paternité comme différente de celui de la maternité dans la mesure où l'avenir de l'enfant est souvent plus évoqué que la gestion du quotidien.


La majorité (75%) déclare ne pas disposer de suffisamment de temps avec leurs enfants ce qui génère chez eux un sentiment d'insatisfaction.


Beaucoup de ces papas se sentent soumis et confrontés à des attentes contradictoires de notre société : la pression à rester de bons professionnels qui pourvoient aux besoins matériels de leurs familles, les inégalités salariales entre hommes et femmes au sein d'un couple, les univers d'accueil du jeune enfant ou scolaires très féminisés, la justice familiale perçue comme injuste lors des ruptures familiales.


Si le manque  temps est le facteur principal de frustration de nos papas, nous avons souhaité rencontré des papas qui ont eu l'occasion de passer un moment privilégié avec leurs enfants.


Si nous regardons plus largement, aujourd'hui en Europe, il existe des disparités dans la durée et le pourcentage d'utilisation du congé parental.
Les papas Suédois font figures de précurseurs dans l'utilisation et la durée du congé parental (480 jours de congés à répartir entre l'homme et la femme) 90% des papas qui font une pause d'une durée moyenne de 3 mois 1/2 dans leur carrière avec la possibilité par la suite  de moduler leurs horaires de travail.
En France, 4% des papas prennent un congé parental. (Source OCDE Mars 2016)


La décision de prendre un congé parental a un impact conséquent sur les ressources financières du foyer et la gestion de la carrière professionnelle, certaines familles font le choix par conviction ou parce que les circonstances étaient réunies à ce moment.


Nous sommes très fières de vous faire partager 2 témoignages de Papa qui ont vécu l'expérience de garder leurs enfants à la maison alors que leurs conjointes avaient repris une activité professionnelle.


Rencontre avec 2 "Papas à la maison" en Artois :


Comment as-tu pris la décision de devenir "Papa à la maison"?


L / Les circonstances étaient réunis à ce moment-là, je ne travaillais pas et ma compagne avait besoin de soutien.


C / Je n'ai pas pris cette décision, elle s'est imposée à moi car j'avais quitté mon boulot que je détestais et peu de temps après j'ai appris que j'allais être papa et çà m'a arrangé car je n'aurais pas eu le courage de laisser ma fille à un ou une inconnue.


Comment t'organisais-tu ?


L/ Le matin :  préparer les enfants, les petits déjeuners et biberons avant de les conduire à l'école. En général, j'ai un créneau de 2h le matin qui passe vite ! Vider le lave vaisselle, pendre la lessive, ranger ce qui traine dans la cuisine et la salle. Je vais chercher les enfants et nous mangeons ensemble le midi. L'après midi, j'ai parfois la petite : sieste, jeux, lectures avant d'aller chercher les garçons.


C/ J'essayais de tout préparer à l'avance mais quand on se retrouve tout seul avec sa fille, on ne peut pas vraiment tout prévoir. J'ai appris sur le "tas" et les bons gestes sont venus petit à petit sans que je ne m'en rende compte.

Te sentais-tu seul ?
 
L/ Question solitude c'est un réel souci car je ne vois personne la journée, personne à qui parler, avec qui échanger à part les enfants... Mais les échanges sont d'un autre ordre, lol !
Je regarde les infos pour me tenir au courant de ce qui se passe dans le monde.
Le soir au retour de ma femme, le rythme est toujours effréné : devoirs, activités des enfants, douches, repas...


C/ J'étais un peu débordé au début mais même avec un seul enfant les journées étaient bien remplies et passent à une vitesse folle alors il faut profiter de chaque instant.


Quelle était la réaction des gens la plus fréquente quand tu leur disais que tu étais papa à la maison?


L / Le regard des autres est ce qu'il est, il m'importe peu... J'ai une maison à remettre en état, retrouver un travail rémunéré est la seule solution à ce jour pour financer les travaux alors ce qui pensent que "je profite" d'une certaine situation ont une vue bien limitée des choses. Il n'est pas évident de ne pas pouvoir dépenser son argent à sa guise...Peu y pensent, beaucoup condamnent et une infime partie essaye t'elle de comprendre ?


C/Ils ne comprennent pas, pour eux çà ne se fait pas. C'est l'homme qui travaille et la femme doit rester à la maison à s'occuper de l'enfant, du ménage, de la cuisine...
C'est d'ailleurs à cause de cela que je ne parle plus à quelques personnes de ma famille. Ils ne veulent rien entendre, tant pis c'est dommage pour eux, ce n'est pas moi qui vais avoir des regrets. Maintenant, j'ai ma famille et c'est ce qui compte le plus à mes yeux. Parfois çà me fait mal mais s'ils ne peuvent admettre qu'on puisse être différent l'un de l'autre, ils resteront sur leur petite vie et moi de mon côté je grandirai.


Quel genre de papa es-tu?


L/J'estime avoir reçu une éducation plutôt stricte certes mais juste et aimante. On dit de moi que je suis "une main de fer dans un gant de velours", selon l'expression, je me sens stricte, réactif et je l'espère affectueux et juste en ayant la double difficulté d'être papa et beau-papa.


C/Rigolo et protecteur. J'adore apprendre des bêtises à ma fille, rigoler avec elle, faire des ballades, lui apprendre des choses sur tout. Mais j'ai tellement peur qu'il lui arrive quelquechose que souvent je me met en colère car j'ai peur qu'elle se cogne, tombe ou se fasse mal. Ce qui est bête car c'est inévitable. Vis à vis des autres enfants, j'ai peur qu'on lui fasse mal au cœur, elle est tellement joyeuse et souriante que je n'ai pas envie qu'elle change. En même temps, s'il ne lui arrive rien dans sa vie, se serait triste pour elle. Mais je voudrais qu'il ne lui arrive que de bonnes choses, ce qui est impossible et que je redoute.


Avais-tu du soutien de ta conjointe ?

L/Nous sommes un tandem et nous apportons l'un à l'autre, c'est ainsi que je vois les choses...


C/Oui heureusement, si je n'avais pas son soutien, je n'aurais pas pu tenir surtout vis à vis du regard des autres.


T'est-il déjà arrivé de regretter d'être rester à la maison?

L/Uniquement quand le temps est "à l'orage" ou que ce que je fais n'est pas apprécié ou perçu, je ne regrette pas vraiment mais je me dis qu'il faudrait que je ne sois pas là pour que l'on s'aperçoive de mon apport au quotidien, c'est ainsi.


C/Non car je trouve que m'occuper de ma fille n'a pas de prix. Et c'est tellement beau de la voir évoluer chaque jour. Ce n'est pas toujours facile... Mais quand je regarde des photos d'elle de sa naissance à aujourd'hui, je n'ai pas le moindre regret.


Est ce qu'il y a des conseils que tu donnerais aux nouvelles familles qui envisageraient de faire la même chose ?


L/Vis à vis de l'extérieur et de ce que cela peut engendre de critiques plus négatives que positives, je crois qu'il faut avoir un même discours  clair et ferme pour ne pas laisser apparaître de décalage dans l'importance de ce que fait l'autre.
Si l'argent devient un sujet de discussion, estimer au préalable les frais de scolaires, de nounous, de déplacements, d'impôts sur le revenu...peut éviter des moments désagréables car les choses sont chiffrées.
Enfin pour ce qui est des a priori homme à la maison - femme à la maison, je crois qu'il existe des femmes carriéristes, d'autres peu enclines à s'occuper d'enfants ou d'une maison, tous les clichés que l'on peut avoir sont à remettre en cause !
Je ne me voyais pas changer des couches au rythme où j'ai pu le faire (voir pas du tout ! lol) comme quoi il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !


C/ Ne penser qu'au bien être de l'enfant. Ne vous fiez pas aux conseils merdiques des autres, on est tous différent, on a tous notre façon d'éduquer notre enfant.
Vous allez avoir des "c'est pas comme çà qu'il faut faire" / "Tu devrais faire ci ou çà" / "Ah, bon tu sais faire çà, toi? (les yeux levés en l'air ...) / "De mon temps, on ne faisait pas çà"
"Laisse la pleurer, çà lui fera du bien" Enfin tout ce genre de reproches à la con dont vous n'échapperez pas même si vous êtes les meilleurs parents du monde.
Alors n'écoutez que vous ! Seul vous et seulement vous savez quand votre enfant va bien ou mal, quand il a faim, quand il a soif... Et surtout Merde aux autres.


Un très grand MERCI à ces papas pour partager leurs expériences de vie !




Le Papa Idéal, vu par les enfants !




Les papas modernes, vu à travers notre regard !


Des clichés qui illustrent le lien papa-enfant, un grand MERCI de partager un instant de vie!


J'ai eu la chance dans mon entourage de voir des hommes qui à mes yeux se sont révélés en tant que Papa.



Nous souhaitons à tous les papas de se faire confiance, de s'épanouir dans ce rôle et d'y trouver un sens.




Pour vous inspirer, voici nos coups de cœur Paternité:


En photos et en illustrations !






En livres !













En témoignages !
Les blogs de papa !


Les films et vidéos autour de la paternité !


  • Les pères indignes sur Youtube




  • Vidéo sur Youtube

 
En chanson !
  • Grand Corps Malade - Définitivement


  • Cali - Le droit des pères


  • Calogéro - La Bienvenue


 

    • Claudio Capéo - Riche


    • Grégoire - Mon enfant



      • Pascal Obispo - Millésime


      • Renaud - Lola





      Activité Insolite !

      Ce papa et ses 2 enfants ont peint 500 paires de monstres, la moitié exposée dans un musée l'autre disséminée au hasard dans les rues de la ville.
      
      http://www.laboiteverte.fr/famille-peint-500-paires-de-monstres-cailloux-caches-ville/




      En Humour !


      
      http://allomamandodo.com/



      http://www.kingconv.net/wp-content/uploads/2013/06/papa_super.jpg




      N'hésitez pas à partager vos idées sur ce thème et à transférer aux papas!





      Sources :


      N'hésitez pas à nous contacter et à partager vos idées !