Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour rester en contact !

Graines de voyages à découvrir

mercredi 11 avril 2018

Gustave, le cochon, c'est moi !

Hier, nous étions en train de jouer dans la chambre de ma fille.
C'est l'heure de descendre pour se laver et là c'est le drame !
Pourtant, j'avais bien anticipé en répétant "nous allons bientôt descendre, c'est l'heure de se laver"
  • J'ai indiqué plusieurs fois : "C'est l'heure de se laver, nous allons descendre"
  • J'ai expliqué : "Cela fait plusieurs fois que je te demande de descendre et çà me met en colère quand tu ne m'écoute pas, il est l'heure de se laver, mets tes chaussons s'il te plait et nous descendons"
  • Je tente la botte secrète de diversion : "Tu mets ton chausson droit ou ton chausson gauche pour descendre ?" (çà laisse penser qu'on descend mais je te laisse un choix quand même)
  • Soupire long....
Elle continue à jouer et à sauter joyeusement sur son lit.
Là c'est trop pour moi alors je passe en mode imposition avec mes yeux remplis d'autorité :
"Maintenant, tu mets tes chaussons, on descend !"


Là, elle descend du lit prend un chausson et elle s'arrête net. Je vois le doute et la réflexion.
En moi-même, je sens que si elle se met à bouder ou à jeter son chausson à travers la pièce, çà va être compliqué pour moi...
Et là, elle me désarme.
Elle me regarde, enfile ses chaussons et me dit : "çà va, Gustave?"


Gustave, je ne vous l'ai pas présenté ?!!
Gustave, c'est moi! Enfin un personnage qu'on s'est inventé que je joue fréquemment.
En me voyant le sourcil froncé, elle n'a pas continué à être dans l'opposition et elle est venu chercher une part de moi qui est joyeuse comme pour faire retomber le soufflé et passer à autre chose.
J'ai trouvé çà très malin de sa part. Les enfants sont plein de ressources.
Bravo ma fille !


Gustave a été inventé lors d'une partie de domino animaux.
On prenait les pièces de dominos pour faire une petite histoire avec les animaux.
Ce jour là, j'ai pris le domino COCHON et j'ai commencé à parlé avec un accent, elle a adoré !
Je ne sais pas faire les accents, Gustave parle avec un accent germanique plutôt allemand-suisse-légèrement britannique parfois!
Depuis, elle réclame souvent GUSTAVE ("Goustaf" avec l'accent) car il adore jouer, il répète souvent "Mais c'est pas possible!" ce qui la fait rire, il adore le chocolat, les frites, les cafés Watel et Chounani (C'est un café spécial imaginaire avec du sucre et des bonbons)


Bref, si j'avais choisi, je n'aurais pas une double personnalité de cochon germanique ! ;-)
Parce que faire Gustave à la maison c'est une chose mais me balader dans la rue avec elle en parlant  avec cet accent peut paraître bizarre.
Mais bon le hasard a fait que c'est ce personnage avec qui elle aime passer du temps.
Gustave sait beaucoup plus de chose que maman quand je lui demande comment s'est passé sa journée.
Bref, cet fois ci, l'imaginaire était de mon côté.




Voici Gustave, ma double personnalité :





N'hésitez pas à nous contacter et à partager vos idées !