Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour rester en contact !

vendredi 19 janvier 2018

Toilettes sèches : quand l'énergie du changement passe les WC !

Il y a quelques années, nous avions séjournés dans une chambre d'hôte La Maison de Paille (que je recommande) qui n'était pas équipée en eau courante. 
C'était notre première expérience avec les toilettes sèches, une belle découverte qui nous avait convaincus même si nous ne sommes pas passés à l'acte à la maison.


La chasse d'eau c'est souvent une consommation de 3 à 6 litres d'eau potable, c'est en moyenne 28 litres par personne et par jour d'eau potable utilisés. (Source : veoliaeau.fr)
Pratiques, écologiques et économiques, les toilettes sèches sont une belle alternative qui donne à réfléchir.

Aujourd'hui, nous vous proposons un échange avec Jérémie qui a installé des toilettes à son domicile :








Comment en es-tu venu à faire cette installation ?

ça fait quelques années que je pense installer des toilettes sèches.
Je suis devenu assez sensibilisé au fait qu'on fasse nos besoins dans une eau qui est potable et qui destinée à le redevenir par retraitement...
Mais avant j'étais en appartement et locataire...
Bref pas possible à l'époque de faire une installation plus proche de mes convictions.
Désormais je suis propriétaire d'une maison et libre de faire ce que je veux.
Et ayant un grand terrain, j'ai la place pour mettre un composteur au fond du jardin.
Du coup, j'ai cherché sur Internet un modèle de toilette sèche à fabriquer soi-même (il en existe des tout faits), j'ai adapté les mesures par rapport à mes préférences et aux dimensions de ma pièce WC, et bingo.

Quelle matière utilises-tu ?
J'utilise des copeaux de bois acheté en animalement par sac de 22kg.
Ce sont des copeaux destinés habituellement aux litières animales :-)
Habituellement, on utilise plus de la sciure qui a un plus grand pouvoir absorbant.
 Cependant dans le coin, ce n'est pas si facile de trouver de la sciure de bois non exotique et non traité. D'autant plus que la sciure est désormais valorisée.
Avant, aux dires des anciens, la sciure était un déchet et les scieries/menuiseries étaient bien contentes de s'en débarrasser gratuitement...
J'ai essayé de la "fine de bois A", mais le pouvoir absorbant n'est pas meilleur que les copeaux.

(Note GDA : la sciure de bois, auparavant considéré comme un déchet, est aujourd'hui valorisée dans les panneaux de bois agglomérés, les briquettes combustibles et les traitement spécifiques type traitement air)

Quel entretien cela génère t'il ?
On vit à 2 à la maison, j'ai un seau de 30L, je le vide une fois par semaine (même s'il n'est pas plein) au composteur. Je nettoie le seau au jet d'eau (de pluie !), et je le laisse sécher en extérieur.
Pendant ce temps, j'utilise un second seau de 30L. J'alterne comme ça sur ces deux seaux.
Sur le toilette en lui-même, je n'ai rien de spécial à faire, c'est comme un meuble ordinaire : dépoussiérage, coup de balai ou aspirateur autour...
Ah oui, il faut pas oublier de remplir le bac à copeaux de temps en temps ! :-)

Comment réagissent tes invités ?
C'est toujours la curiosité ! Il y a toujours les "pourquoi ?" ou "c'est comme dans l'ancien temps !".
Souvent, la première fois qu'un invité utilise le toilette, on a l'impression qu'il doit s'armer de courage.
 Et il en sort triomphant : "j'ai utilisé tes toilettes sèches !".
Le seul truc à faire attention, ce sont les enfants, qui sont très curieux et très rarement réfractaires, mais qui ont tendance à jouer avec les copeaux...
Ma petite nièce a tellement aimé "faire pipi dans la paille" qu'elle a demandé à sa mère d'avoir la même chose à la maison !
Ils sont souvent épatés de ne sentir aucune odeur désagréable, ça sent entre rien et une fine odeur de bois.
Pas besoin de pastilles à senteur exotique dans une toilette sèche :-)
Bien sûr j'ai aussi les questions "et si tu vomis ?" ou "et si t'as une gastro ?!".
Et bien ça ne change rien, les copeaux sont là pour couvrir la... mixture ?
Et leur pouvoir absorbant retirera l'odeur en un rien de temps. Et au pire, on change le seau :-)

As tu d'autres projets à mettre en place chez toi?
Mon prochain projet, pour le printemps, c'est réaménager l'ancien poulailler pour y remettre des poules et faire un potager sur le principe de la permaculture.
Sur la maison en elle-même, j'aimerais faire une isolation par l'extérieur et changer la chaudière pour y mettre une chaudière à pellets... Mais ça sera pour quand j'aurai les sous !
C'est déjà pas mal !

Merci pour ce partage d'expérience !


Pour aller plus loin :


Si vous souhaitez vous lancer :
Les plans qui ont inspirés Jérémie :
http://construireenpaille.blogspot.fr/2006/07/construction-des-toilettes-seches.html?m=1
Son fournisseur pour les seaux :
https://www.fabuloustoilettes.com/autres-produits/seau-pour-toilette-seche/

N'hésitez pas à nous contacter et à partager vos idées !