Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour rester en contact !

mardi 23 mai 2017

Minimalisme, vivre mieux avec moins


Dans le documentaire "Minimalism : a Dcumentary About the Important Things", disponible en intégralité sur Netflix, Joshua Fields Milburn et Ryan Nicodemus questionnent notre rapport à la consommation et à la possession de biens matériels.




Joshua et Ryan sont revenus du rêve américain.
Alors qu'ils l'incarnaient (job très bien payé, grande maison, belle voiture mariés avec enfants) ils ne se sentaient pas heureux, d'où ce questionnement :
Qu'est ce qui nous rend heureux ?
Pourquoi sommes -nous insatisfaits?
Pourquoi nous sentons nous vides ?

Depuis 10 ans, la société de consommation s'est développée et la publicité nous a envahie (dans la rue, sur notre téléphone, sur internet, à la radio, à la télé...), elle est partout !


Cette publicité nous renvoie l'image d'une vie idéale, nous fait croire qu'en possédant tel objet ou accessoire nous serons heureux.
Cependant, la pub est faite par des personnes qui veulent gagner de l'argent et qui ont tout intérêt à nous faire croire que ce produit est indispensable à notre vie, à notre épanouissement, à notre reconnaissance sociale.





Depuis l'enfance, nous sommes bombardé de la publicité et de ces messages : l'investissement en publicité destinée aux enfants est passé de 100 millions d'euros dans les années 80 à 17 milliards dans les années 2000 !

http://www.mamanpourlavie.com/mieux-consommer/thematiques-speciales/11553-les-effets-de-la-pub-sur-nos-enfants.thtml
Cette sur-stimulation nous empêche de nous concentrer sur la valeur des choses et nous entraine à toujours posséder plus.
Un objet est jeté non parce qu'il est devenu inutile mais parce qu'il n'a plus aucune valeur sociale.


Ces deux jeunes hommes ont donc eu une prise de conscience et ont effectué un tri dans leurs affaires :
Le but était de pouvoir justifier à soi même pourquoi on garde cet objet, quelle valeur a t'il pour nous dans notre vie ?
Cela questionne la notion d'intention, ce qui permet d'être dans une démarche raisonnée :
Qu'est ce que cela veut dire réussir sa vie ?
Est ce posséder ou vivre en accord avec ses valeurs ?








Cette consommation exacerbée dégrade l'environnement :
notre habitat dispose de trois fois plus de surfaces habitables que dans les années 50 et pourtant il manque encore d'espace de stockage.
On construit des maisons de plus en plus grande et pourtant des études ont montré que l'on passe le plus de temps dans l'espace repas/salon.
Etre minimale, c'est questionner ses achats, son mode de vie, sa relation au monde et aux autres.


Le constat de ces jeunes hommes est que toutes ces choses qui leur semblaient indispensables ne leur manquent même pas !
Par contre, ils nourrissent une autre philosophie de vie basée sur les actes et non les possessions.
Il ne s'agit pas de ne plus consommer mais ne plus être dans la consommation compulsive.
Le fait de ne pas tout avoir permet d'aller vers l'autre pour mettre en place des systèmes d'échanges, de prêt et donc de développer des relations humaines plus riches, de faire des rencontres et d'aller vers l'autre.


Ce n'st pas un mode de vie facile ni parfais mais c'est un mode de vie Authentique qui amène
"à aimer les gens et utiliser les choses
car le contraire n'a aucun sens".






Pour en savoir plus :



N'hésitez pas à nous contacter et à partager vos idées !